Comment partager les vacances scolaires en cas de divorce ?

vacances scolaires divorce

Le divorce est toujours un sujet délicat pour les enfants. Les pauses sont faites pour passer de temps avec la famille. Dans une situation pareille, départager les jours de vacances est la solution pour que les enfants puissent profiter des deux côtés.

Le départage des jours, à titre égal

La première étape est de connaître les dates posées par le ministère de l’Education. C’est en fonction de cette dernière que les parents répartissent les jours de visite pour chaque parent. Après la décision du jury sur la garde de l’enfant, l’un des parents est assigné gardien de l’enfant. L’autre, qui est non gardien, profitera des jours de weekends et la moitié des pauses scolaires. Au cas où le juge ne déciderait pas sur le départage, l’organisation doit se faire entre les parents eux-mêmes. Chaque coupure, peu importe la durée, doit se diviser en deux parties égales en comptant même les heures de garde. Donc, les enfants passeront toutes les vacations auprès de ses deux parents séparément.

Les autres situations possibles

Les enfants peuvent étudier dans des zones différentes ; ainsi, leurs dates de pause seront différentes. Il faut prendre en compte chaque date académique de chaque zone pour ce cas. Pour la répartition des jours de visite, le concept est le même. Sans décision de la justice, les parents peuvent gérer eux-mêmes les visites. Dans ce cas, ils peuvent départager en part inégale si l’un des parents est occupé au travail par exemple, ou si l’autre prévoit un voyage qui durera plus longtemps. Plusieurs ententes peuvent être faites si les parents arrivent à un arrangement qui sera commode. Dans cette situation, il faut surtout être conscient que c’est l’intérêt des enfants qui est primordial et que chaque mauvaise décision pourrait autant les affecter. Alors, il faut un peu ranger sa fierté et juste faire plaisir à vos perles.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*